Blog Business

06
Avril 2020

Optimiser le temps du confinement pour maintenir une activité

Partager notre article :

Vécu comme une contrainte, le confinement imposé par la crise sanitaire qui frappe aujourd’hui le monde entier, peut vite devenir source de stress et d’angoisse pour nombre de salariés. Mais il est aussi possible pour le chef d’entreprise qui peut maintenir une activité de voir ce ralentissement comme une opportunité pour se recentrer sur des sujets transverses souvent délaissés, faute de temps.

Nous avons pleinement conscience de la très grande difficulté économique dans laquelle se trouvent de nombreuses entreprises. Mais pour celles qui grâce à leur structure, leur modèle économique ou simplement leur secteur d’activité peuvent préserver leurs effectifs, nous vous proposons 5 pistes pour mettre à profit ce temps offert par la baisse de l’activité.

 

1. Se former, pour transformer

La formation est un outil puissant pour développer les compétences de vos salariés et garantir leur performance face à l’évolution des pratiques et des technologies. Et si vous vous profitiez de ce temps disponible pour former vos collaborateurs à de nouveaux outils et de nouvelles pratiques et ainsi leur permettre de monter en compétences ? Première étape : identifier et définir les besoins pour chaque service et fonction. Ensuite, former et faire évoluer les salariés vers de nouvelles aptitudes.

Autre possibilité, en dehors, des formations certifiées, suggérez à vos salariés d’assister à des webinar et des ateliers numériques pour consolider leurs connaissances et élargir leur prisme. Dans le secteur du numérique, la Wild Code School, présente à Lille depuis 2017, propose des formations et des workshops en ligne gratuits sur des sujets aussi variés que la Blockchain, le codage ou les langages de programmation. De nombreuses plateformes de MOOC se proposent aussi de renforcer les compétences de vos salariés à distance et de manière interactive.

Après la crise que nous vivons, il est probable que nous devions adapter nos activités et nos façons de travailler. Ces nouvelles compétences viendront ainsi soutenir votre réflexion et vous permettront de vous projeter dans le cadrage de ces ajustements. 

 

2. Le pouvoir d’un CRM à jour

Connaître et fidéliser son audience est un besoin au coeur de toute stratégie d’entreprise. Le développement des logiciels CRM offre une formidable opportunité d’optimiser la gestion de son portefeuille client et d’en faire un puissant levier marketing. Encore faut-il que ce CRM soit mis à jour régulièrement et que vos collaborateurs, aient conscience de l’importance d’une saisie rigoureuse. En période de confinement, vos échanges avec vos clients peuvent avoir diminués. C’est le moment, de sensibiliser vos collaborateurs sur la nécessité de saisir les coordonnées des prospects rencontrés ces 6 derniers mois et dont les cartes de visite attendent encore au fond d’une mallette. Profitez de la période pour rentrer vos derniers comptes-rendus de visite, analyser les retombées de votre dernière campagne marketing et réajuster votre stratégie sur la base des résultats obtenus. En revenant demain avec une connaissance plus pointue de vos clients et de votre cible vous serez d’autant plus réactifs dans la mise en place de vos actions de reconquête.

analyse CRM

 

3. Le temps des process

Passée l’excitation de la création et du lancement d’une entreprise vient le temps de sa structuration et de l’optimisation de ses process. Que vous soyez au cœur de cette étape ou que vous l’ayez  déjà vécue, l’ajustement aux nouvelles logiques et organisations de marché se poursuit tout au long du cycle de vie d’une entreprise.

Que diriez-vous de vous servir du temps offert par le confinement pour vous assurer de l’adéquation de vos process au marché et le cas échéant de les ré-évaluer ? En lien avec vos équipes RH et/ou communication il peut être opportun de revoir aussi vos procédures internes de travail. Garder à l’esprit qu’un process efficace est un process simple et compréhensible par tous. Il sera d’autant mieux accepté par vos équipes si vous les impliquez dans l’élaboration. Ça tombe bien, chacun a peut-être un peu plus de temps en ce moment pour participer à ces ateliers transverses !

 

4. Miser sur le collaboratif

Travail d'équipeCe n’est par parce que vos équipes sont confinées qu’elles ne peuvent plus échanger (bien au contraire !). La démultiplication des outils de travail à distance (Team, Zoom, Hangouts pour ne citer qu’eux) contribue très largement au maintien du travail collaboratif. Le confinement peut ainsi devenir le temps idéal pour constituer des équipes et relancer les groupes de projets définis lors des derniers plans d’action. Si l’arrêt temporaire de certains chantiers a pu mettre à mal la motivation de certains collaborateurs, c’est le moment de les impliquer dans la résolution de nouveaux challenges ! C’est aussi un excellent moyen de maintenir la cohésion et l’esprit d’équipe dans cette période de distanciation sociale. Constituer des groupes de travail sur le développement de la mobilité au sein de votre entreprise, la réécriture d’une partie de votre offre de services ou l’optimisation de vos outils numériques sont autant de pistes à explorer !

 

5. Analyser son modèle pour revenir à l’essentiel

La capacité à innover réside dans la force d’une entreprise à se recentrer. Et si pour mieux innover demain, vous repensiez aujourd’hui à votre proposition de valeur actuelle ? Vous existez par ce pourquoi vous êtes utile à vos clients. Profiter du moment pour réfléchir au cœur de votre activité et à la meilleure manière de l’enrichir est un bon moyen de se projeter. Nous prenons rarement le temps de nous arrêter pour réfléchir aux origines de notre business. Nous y sommes contraints aujourd’hui et nous pourrions l’envisager de manière positive. L’après crise sera inévitablement différent de l’avant. Notre manière de prospecter, de vendre ou de fournir un service devra évoluer et tenir compte, au moins quelque temps, des nouvelles mesures qui nous seront imposées. Prendre le temps de la réflexion et de l’analyse c’est aussi anticiper la reprise et se projeter dans de nouvelles formes de développements.

 

Bonus : Ma boite mail, ce meilleur ennemi

Et parce qu’on peut aussi s’occuper de manière moins chronophage, c’est le moment de s’intéresser à ces 1 473 emails non-lus qui végètent dans votre boite mail ! Outil révolutionnaire, le mail est vite devenu cauchemardesque pour celui qui en reçoit plus d’une centaine par jour, sans même avoir le temps de les ouvrir. Il est justement temps de faire un peu de ménage dans tout ça ! Profiter du temps qui nous est donné pour lire les différents dossiers reçus, permet de conserver le lien avec vos équipes projets. Répondre aux courriers en attente de votre fournisseur ou de votre comptable, c’est aussi faire preuve de la solidarité économique dont nous avons tous besoin. Enfin, supprimer les abonnements aux newsletters que vous ne lisez jamais c’est aussi un moyen efficace de limiter votre empreinte écologique.

Petit mémo :

1 mail stocké pendant 1 an = 10g de CO2 

500 mails supprimés = 1 arbre sauvé 

Réduire ses emails est aussi bon pour le moral que pour la planète ! Alors, même enfermé depuis votre salon, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Réduction emails

Et si vous avez des difficultés, des interrogations toute l’équipe de Lille’s agency est mobilisée à vos côtés pour vous connecter aux acteurs clefs qui pourront vous aider. Contactez-nous pour nous faire part de tout obstacle que vous rencontreriez, nous pouvons vous assister dans l’identification des dispositifs existants.

 

Suivez-nous