Zoom sur...
Zoom sur...

03
Mars 2014

Les hommes surfent sur la tendance du télétravail

Partager notre article :

Ces dernières années,  les nouvelles technologies telles que l’internet et la téléphonie mobile ont permis le développement du télétravail.

Cela consiste à travailler hors de l’entreprise, principalement à domicile. Selon une étude de l’INSEE* de mars 2009 « le télétravail est plus développé dans le secteur tertiaire : dans les services liés aux TIC, 55 % des entreprises le pratiquent, et 49 % dans les services financiers. Le télétravail est aussi très présent dans les services aux entreprises, dans les prestations intellectuelles comme le conseil ou la publicité ». En 2012, on recense 17% de télétravailleurs en France* bien que 60 % des entreprises offrent une grande souplesse dans la gestion du travail selon l’étude réalisée par le cabinet Bain&Cie.

Le télétravail est à la mode et présente de nombreux avantages. Les motivations sont identiques pour les femmes et les hommes. Ce mode de fonctionnement permet de les rendre plus productifs dès lors qu’ils organisent leur journée comme ils l’entendent. Il peut être plus facile de se concentrer hors du bureau, sans gêne occasionnée par les collègues, notamment en open space.

Autres avantages pour les télétravailleurs : la réduction des frais et des temps de déplacement. Quant aux entreprises, elles peuvent réduire leurs frais de fonctionnement (superficie moindre donc charges locatives réduites…).

Les détracteurs du télétravail pourront contre-argumenter en pointant les difficultés à distinguer vie professionnelle et vie privée. On note plus cette tendance chez les femmes affirme Terry Hartig de l’université d’Uppsala et ses collèges de l’université de Stockholm.

Tous les chefs d’entreprises ne sont pas convaincus par le télétravail à l’instar de la dirigeante de Yahoo, Marissa Mayer qui l’a interdit afin que tous ses employés puissent ressentir la dynamique d’une équipe en travaillant ensemble. Les femmes sont un peu plus nombreuses que les hommes à considérer l’absence de collègues de travail comme le premier inconvénient du télétravail.

À l’origine, le télétravail semblait plutôt destiné aux femmes mais aujourd’hui ce mode de travail séduit de plus en plus d’hommes. La probabilité qu’une femme soit télétravailleuse à domicile ne dépend pas du fait qu’elle ait des enfants, ni de leur nombre. Les télétravailleurs, hommes ou femmes, recherchent au même titre une nouvelle organisation du travail qui soit profitable tant pour leur épanouissement personnel que pour leur employeur.

*Etude menée par LBMG Worklabs

Suivez-nous