Zoom sur...
Zoom sur...

02
Octobre 2013

L’innovation au service de l’expérience client

Partager notre article :

Le site économique forbes.com présente un top 10 des innovations les plus intéressantes dans le monde du (e)commerce. Parmi elles,  le pourboire électronique développé par la société DIPJAR  (www.dipjar.com) : le système  permet de laisser son pourboire par carte bancaire reliée à un boîtier spécifique. Il offre une solution discrète, pratique et confortable au client et assure que le bon montant va au bon serveur. Car le dénominateur commun des innovations présentées dans ce palmarès est le suivant : rendre le shopping plus agréable correspond à la volonté du vendeur de satisfaire le client qui retiendra de son achat réussi un véritable sentiment de plaisir.

En bref, toute innovation qui non seulement rendra le shopping efficace mais créera de surcroît une expérience unique, car basée sur les émotions, a de fortes chances d’être rapidement adoptée par le client-consommateur.

Le prochain salon VAD CONEXT, qui aura lieu du 23 au 25 octobre à Lille, présentera justement quelques innovations portées par des entreprises ou start-up de Lille et sa région, guidées par cette volonté d’améliorer la satisfaction client.

On y trouvera par exemple la société Colisweb avec son service de livraison express, effectué en moins de 2 heures par un réseau de courtiers. Temps d’attente réduit, client satisfait !

Quant à l’application développée par Fitizzy, elle permet d’aider le client à choisir la taille de vêtement adaptée à sa morphologie directement sur les fiches produit des sites marchands. Finis donc les retours d’articles pour des raisons de mauvaise taille !

Grâce à la solution offerte par Jetedis,  un client peut personnaliser un cadeau acheté sur un site d’e-commerce en l’accompagnant d’un message vidéo.

Enfin, en collaboration avec Leroy Merlin, le « showroom augmenté » est un décor réel blanc qui devient interactif à l’aide de capteurs 3D et sur lequel on projette des textures pour permettre aux clients de visualiser des produits de décoration et se rendre compte du rendu réel d’une peinture ou d’un papier peint.

Comme le dit Romain VOOG, président d’Amazon France, dans un récent article de la revue LSA ( 23 août, p.13) :  « Ma principale occupation n’est pas de savoir ce que font les autres, mais comment innover et mieux servir mon client ».

Cet article a été écrit par le pôle économie créative et tertiaire.

Suivez-nous