Nos clients, leur projet de développement

Bonduelle, leader mondial de l’agroalimentaire installé à Villeneuve d’Ascq

26 novembre 2014

Bonduelle est un bel exemple de success story à la française. Comment une petite entreprise familiale du Nord, née en 1853, est-elle devenue en quelques dizaines d’années le leader mondial du légume prêt à l’emploi ? Portrait d’un groupe hors du commun qui fait rimer expansion avec innovation.


De Marquette-lez-Lille à la conquête du monde

Tout commence à Marquette-lez-Lille en 1853 dans une petite distillerie. Dès la fin du XIXe siècle, l’entreprise investit et se diversifie. Installée à Renescure en Flandre à la limite de l’Artois, elle ouvre sa première conserverie en 1926. Après la Seconde Guerre mondiale, Bonduelle devient une marque.

 

Un goût prononcé pour l’international

Le développement à l’international commence dès la fin des années 60 en Europe. Tout d’abord en Allemagne, puis le Benelux, l’Italie, l’Espagne… . Elle se poursuit dans les années 80-90 en Europe centrale et orientale (Hongrie, Pologne, Russie…) pour s’accélérer au cours de ces 10 dernières années avec le rachat de plusieurs entreprises ou la création d’unités de production au Canada, au Brésil puis en 2012 aux Etats-Unis.

 

Un chiffre d’affaires plus important hors de France

Cette stratégie de conquête des marchés étrangers fait de Bonduelle la seule entreprise mondiale de son secteur. 67 % de son chiffre d’affaires est réalisé hors de France : 34% dans les pays de l’Union Européenne, 33% dans le reste du monde.

 

Une politique de l’innovation

Bonduelle propose le légume et, plus largement, le végétal, sous toutes ses formes, sous toutes les marques, dans tous les circuits de distribution et dans toutes les technologies : conserve, surgelé, salades en sachet  et salades traiteur. L’entreprise a depuis toujours développé une stratégie d’innovation qui cible les attentes des consommateurs.

 

Le siège du groupe Bonduelle implanté à Villeneuve d’Ascq

En 1986, Bonduelle installe son siège à Villeneuve d’Ascq (59). Ce qui s’appelait encore la Métropole lilloise a déjà les atouts d’une grande agglomération : infrastructures, services publics… et des compétences sur place (banque, finance, RH…) indispensables au développement de l’entreprise.

 

Une démarche DD et RSE ambitieuse

Depuis plusieurs années, le groupe s’est lancé dans une démarche développement durable et responsabilité sociétale d’entreprise ambitieuse. Ses programmes couvrent à la fois la nutrition, l’agriculture, l’environnement, la politique sociale… et concernent toutes les parties prenantes. Ils s’inscrivent dans la vision de l’entreprise à l’horizon 2025. L’ambition : être le référent mondial du “bien-vivre par l’alimentation végétale”.

 

Une usine rachetée dans l’ouest du Canada

Aujourd’hui, Bonduelle poursuit son expansion en rachetant une usine de légumes surgelés d’une capacité de 15 000 tonnes à Lethbridge (Alberta) dans l’ouest du Canada, à quelques kilomètres de la frontière américaine. Objectifs : consolider ses positions, maîtriser ses coûts d’approvisionnement et mieux couvrir l’ouest américain où le groupe était encore peu présent.

 

Un avenir qui s’annonce prometteur

Alors quel sera l’avenir pour Bonduelle ? Nouveaux produits, nouveaux territoires conquis ? Une chose est sûre : avec une telle position et un portefeuille d’activités aussi diversifié, l’entreprise semble bien partie pour atteindre son objectif financier : dépasser les 2 Milliards de CA  (1,019 milliard réalisé au premier semestre de son exercice).

 

Le groupe Bonduelle en chiffres:

  • 1921 M € de chiffre d’affaires
  • 128 000 ha cultivés dans le monde
  • 58 sites industriels ou d’autoproduction agricole
  • 3 500 agriculteurs
  • 500 variétés de légumes
  • 9 569 collaborateurs
  • 4 activités : conserves, surgelés salades en sachets et salades traiteur

 

 

Partager notre article :


Suivez-nous