Nos clients, leur projet de développement

EEKO France, développement durable et réussite économique

01 octobre 2013

Créée il y a 20 ans, cette marque néerlandaise de collecte de cartouches d’encre usagées a investi le marché français en 2011. Comment a-t-elle réussi son développement en France ?


La marque EEKO a réussi son implantation en métropole lilloise, tout en restant fidèle à son modèle économique original qui allie développement durable et réussite économique.

 

Quel est le sens de sa démarche ?

La marque EEKO, créée par la société Van Klaveren, renvoie à l’image de l’écureuil (« eekhoorn » en néerlandais), qui positionne l’entreprise comme un véritable partenaire écologique des entreprises, des collectivités et des particuliers. Le système de collecte gratuite permet le recyclage durable des cartouches d’encre usagées. Mais EEKO va plus loin dans sa démarche : en effet, une partie de ses recettes est reversée à des associations caritatives avec lesquelles elle a noué un partenariat. Ainsi, chaque « donateur » de cartouches a la possibilité de choisir à quelle association EEKO devra reverser le bénéfice de la revente. A travers un système bien rodé de boîtes et d’enveloppes de collecte personnalisées à l’image de ces associations (WWF ou les Cliniclowns par exemple), EEKO récolte ainsi chaque année près de 3 millions de cartouches d’encre.

 

Comment s’est déroulée l’implantation d’EEKO en France ?

Fort de 20 ans d’expérience aux Pays-Bas, Gerhard Van Klaveren, fondateur de l’entreprise, s’intéresse dès 2010 au marché français. Au détour de quelques opportunités commerciales, il saisit rapidement le potentiel que ce dernier peut lui offrir et créé EEKO France en 2011. Aidée par Lille’s agency dans l’ensemble de ses démarches, l’entreprise s’implante à Seclin et y embauche un salarié. Dès septembre 2012, EEKO France se fixe comme objectif de dupliquer son modèle en France et de structurer sa filiale française dans ce sens. Michiel Ossevoort est nommé pour monter ce projet. Une optimisation de la logistique et des outils de communication (site internet et plaquettes commerciales) est mise en œuvre tandis qu’une recherche est lancée pour identifier une association partageant les valeurs de l’entreprise. Le choix se porte rapidement sur Les Clowns de L’Espoir. Cette association œuvre en effet pour l’amélioration des séjours des enfants dans les différents services de pédiatrie de la région Nord-Pas de Calais, grâce à des animations dispensées par des clowns bénévoles. Les échanges entre EEKO et Les Clowns de l’Espoir débouchent le 18 septembre 2013 sur la signature d’une convention de partenariat. « La collaboration avec les Clowns de L’Espoir est une étape fondamentale pour EEKO. Elle permet d’apporter à l’entreprise une solution durable pour l’environnement tout en faisant un don gratuit aux Clowns de l’Espoir », se félicite Michiel Ossevoort.

 

Comment l’entreprise évalue-t-elle le partenariat avec Lille’s agency ?

Michiel Ossevoort - EEKO« Notre partenariat avec Lille’s agency a été fondamental et décisif pour nous. L’agence m’a accompagné dans l’écriture du plan stratégique français puis dans sa traduction et sa mise en place sur le terrain. J’ai apprécié sa connaissance du marché et l’efficacité de son réseau de partenaires locaux mis à notre disposition. Lille’s agency a été un partenaire impartial et créatif à toute étape décisive », conclut Michiel Ossevoort, operational manager, EEKO.

 

Partager notre article :


Suivez-nous